UNIGE.11

Identité académique numérique

Long Title: Identité académique numérique
Leading
Organization:
Université de Genève
Participating
Organizations:
Université de Fribourg - Universität Freiburg
SWITCH - Teleinformatikdienste für Lehre und Forschung
Other
Partners:
Université de Lausanne
Fernfachhochschule Schweiz (affiliation: SUPSI)
Domain: ELS
Status: finished
Start Date: 15.08.2012
End Date: 15.03.2013
Project Leader: O. Benkacem

Un système capable d‘établir et de conserver l‘identité numérique de l‘étudiant - c‘était le but de ce project sur le long terme. Définir et trouver des traces numériques personnelles et investiguer les infrastructures nécessaires sont les premiers pas dans cette direction.

Résultats

Composant Déscription
Summary in German AKADEMISCHE DIGITALE IDENTITÄT IN DER SCHWEIZ: AKTUELLER STAND, EMPFEHLUNGEN UND AUSBLICK.
Summary in French IDENTITÉ NUMÉRIQUE ACADÉMIQUE EN SUISSE: PREMIER ÉTAT DES LIEUX ET RÉFLEXIONS, PERSPECTIVES ET RECOMMANDATIONS.
Rapport complet de la pré-étude Identité numérique académique en Suisse : Premier état des lieux et réflexions
A digital shift Article publié dans le journal SWITCH d'avril 2013 (page 21)

La pré-étude est basé sur une large enquête:

  1. Approche quantitative: Une enquête auprès des étudiants et alumni (1200 ont rempli le questionnaire) des Hautes écoles suisses visant à connaĆ®tre l'état de leurs pratiques actuelles et de leurs intérêts potentiels en matière de l'usage des médias sociaux en rapport avec leur identité académique numérique.
  2. Approche qualitative: Des entretiens personnalisés avec les responsables institutionnels (15 interviews) de différentes universités partenaires, afin: 1. d'identifier les concepts clés et indicateurs permettant de confirmer/infirmer les hypothèses issues de l'analyse de l'enquête 2. de conduire à une meilleure vision des pôles d'intérêt en matière de l'identité académique numérique 3. de dégager les lignes directrices concernant les concepts sousjacents, les obstacles à prendre en compte 4. puis obtenir une vue d'ensemble sur les usages et pratiques actuelles par un certain nombre d'enseignants et étudiants dans le cadre universitaire au travers de cas concrets.

Cette étude permet d'appréhender les besoins des étudiants, chercheurs et enseignants en matière d'identité numérique, et ce en fonction des trois aspects participant au processus de sa construction, à savoir :

  • L'identification numérique (compte utilisateur)
  • La production des traces numériques.
  • La production de sens donné aux traces.

Le résultat de l'analyse permet de faire émerger plusieurs réflexions à partir desquelles ensuite ont été construit et développé un certain nombre de perspectives. Sur la base de cette étude, il semble indispensable de lancer auprès du public cible une campagne de sensibilisation, d'information et de formation. Cette campagne aurait pour objectif de rendre le public attentif aux nouveaux usages qui ont émergés avec le web, de lui permettre d'acquérir une meilleure connaissance sur l'identification et l'authentification en ligne, ainsi que de mieux le préparer à gérer sa présence numérique. En d'autres termes, les étudiants.es doivent être amenés à une sensibilité et à une prise de conscience sur la fragilité de leur identité numérique académique et de développer les postures permettant de se protéger et de valoriser son cursus de formation. De telles actions ne peuvent être entreprises sans le soutien actifs: des universités, des étudiants et des ex-étudiants, des associations estudiantines et des alumni - acteurs clés du débat sur la gestion de l'identité numérique.


Objectifs

Ce projet a pour but:

  1. Définir toutes les traces numériques personnelles qui sont nécessaires pour constituer l‘"e-identité";
  2. Identifier où sont disséminées toutes les "miettes" numériques liées à des services académiques, à du contenu Web, etc.;
  3. Investiguer les infrastructures académiques nécessaires permettant de rassembler les différentes éléments d‘e-identité (portfolio enabler), de diffuser les formes variées d‘e-identité (portfolio diffuser), et de transporter ces e-identité (portfolio transfer)

L‘une des motivations principales consiste à mettre à disposition de la communauté universitaire suisse un système capable d‘établir et de conserver l‘identité numérique de l‘étudiant dans la perspective de lui permettre

  1. de faciliter l‘accès ultérieur à des formations;
  2. de valoriser ses connaissances et es compétences;
  3. d‘actualiser ses acquis pour faire face aux exigences du marché de l‘emploi.

L‘objectif n‘est pas de réaliser un prototype, mais plutôt les spécifications qui devront être soigneusement étudiées lors d‘une réalisation future d‘un tel prototype. Ces spécifications permettront de définir un concept "pilote" qui dans des projets futurs serait développé.

Étapes de projet

Pour réaliser un tel projet, une pré-étude sera faite, visant à:

  1. Identifier plus précisément les besoins liés à l‘identité numérique auprès du public cible;
  2. Engager une réflexion sur l‘environnent technique nécessaire pour permettre de construire et d‘exploiter l‘identité numérique au-delà de l‘Université.

Plusieurs fonctionnalités seront étudieés.
La première est l‘intégration des productions de l‘étudiant (voire du chercheur) dans des applications institutionnelles (eg. Moodle, Chamilo, Mahara, Graasp), en particulier le e-portfolio - de façon à ce qu‘il puisse les présenter lorsque nécessaire.
La seconde est l‘utilisation du e-portfolio pour créer un annuaire avancé (who‘s who) permettant l‘extraction de méta-données - vcard, foaf, et intégration avec des sites externes, etc., afin de tisser des liens avec des communautés (réseautage).
La troisième concerne l‘identification pérenne permettant à toute personne précédemment immatriculée dans une Higher Education Institution (HEI) de bénéficier plus tard de services dédiés (par exemple via lAlumni), sans que cela engendre dans les institutions hôtes un mécanisme d‘authentification spécifique (comme c‘est le cas aujourd‘hui avec l‘utilisation d‘artifices compliqués).

Les idées de ce que devrait être une identité numérique sont globalement claires mais doivent être approfondies. Les concepts liés à la pérennité de cette identité, ainsi que la manière d‘articuler les questions liées à l‘infrastructure (mécanisme d‘authentification) et aux productions des étudiantes (ressources et contenus) ne le sont pas encore et vont constituer le coeur de la pré-étude.
Les trois grandes activités de cette pré-étude sont:

  1. Une enquête auprès des étudiants des Hautes Ecoles suisses pour identifier leurs besoins. L‘enquête sera faite via SWITCH afin de favoriser un grand nombre de réponses en provenance d‘un grand nombre des hautes écoles. Les résultats seront exposés et discutés avec les hautes écoles suisses intéressées par le projet afin de sonder dans quelles mesures ces partenaires potentiels auraient un intérêt à profiter des solutions, voire de participer activement à leur développement.
  2. Entretiens avec les parties prenantes (stakeholders : responsables techno-pédagogues, Conseillers en orientation professionnelle et les Alumni de l‘université, etc.) afin d‘explorer les expériences similaires existantes. Des rencontres avec certains experts seront aussi amorcées afin de tenir compte de leur expérience sur le terrain. De ces entretiens se dégageront les lignes directrices concernant les concepts sous-jacents, les obstacles à prendre en compte, puis les procédures de développements, ainsi que les fonctionnalités principales à mettre en place. Cette activité sera notamment l‘occasion d‘un workshop rassemblant les membres de CCSP, des étudiants, des jeunes diplômés, etc. dans le but de porter un regard critique sur l‘idée du système élaboré.
  3. Une réflexion générale et approfondie sur la conception d‘un futur prototype qui sera un système capable d‘établir et de conserver l‘identité numérique. L‘objectif de cette étape est d‘identifier les concepts clés ainsi que d‘avoir une définition claire des buts opérationnels à atteindre et les fonctionnalités à prévoir, et de clarifier également à quel(s) public(s) cible(s) sera destiné et pour quels usages.

Back