UNINE.1

WC3 - Web Campus Card Charging

Long Title: WC3 - Chargement des campus card par interface web, Web Campus Card Charging
Leading
Organization:
Université de Neuchâtel
Domain: AAA
Status: finished
Start Date: 25.08.2010
End Date: 31.07.2011
Project Leader: C. Brunner

Maintenant les étudiants et collaborateurs le l’UNINE chargent leurs cartes à puce via une interface internet de paiement sécurisé acceptant les différents types de cartes bancaires - fini d’être obligé à payer avec des billets de banque à une borne de chargement.

Résultats

Composant Déscription
Interfaçage SAP - AAI Dans la limite de configurations SAP identiques à celles de l'UniNE, l'expérience acquise dans ce domaine est à disposition des hautes écoles. Les sources sont également à disposition (sur demande)
Interfaçage SAP - Saferpay Les documentations et les sources sont disponibles pour les autres hautes écoles (sur demande)
Interfaçage SAP - Polyright Les documentations et les sources sont disponibles pour les autres hautes écoles (sur demande)

Le projet permet à un utilisateur (switch AAI) de charger sa campus card en argent à n'importe quel moment, depuis n'importe quel endroit, via une interface web.
L'application se repose sur l'expertise d'une société externe pour la partie carte de crédit propre, puis intègre le chargement sur la campus card et dans la comptabilité SAP de l'Université.
Comme la partie carte de crédit de la transaction est gérée par une société spécialisée et externe, la confidentialité des données est garantie entre l'Université et l'utilisateur final.

Actuellement, l'application qui réponds parfaitement au besoin est déployée à l'UniNE et permet directement aux utilisateurs de charger leur campus card via internet, sans avoir besoin de cash. Cela facilite l'utilisation du système des copieurs pour les utilisateurs disposant d'une carte de crédit.
Pour l'Université, comme moins de cash transite par les chargeurs standard, le risque de vol est moins important, ce qui sécurise le personnel chargé de ce travail.



Chaque étudiant/e et collaborateur/collaboratrice de l’Université de Neuchâtel possède une carte personnelle ("carte Capucine"). La durée de validité est limitée dans le temps. La carte peut être chargée avec de l’argent dans les bornes de chargement. La carte sert comme:

  • Carte d’étudiant/e
  • Carte pour le photocopies/impressions
  • Carte pour le prêt dans les bibliothèques
  • Carte d’accès à certains bâtiments de l’UNINE
  • Preuve de paiement pour l’accès aux salles de fitness.

Objectifs du projet

Le but du projet est de faciliter le chargement en argent des cartes à puce des étudiants et collaborateurs de l’Université de Neuchâtel. Ce projet doit permettre de charger la carte via une interface internet de paiement sécurisé acceptant les différents types de cartes bancaires usuels (MasterCard, VISA, EC,...).
Le projet devra être intégré au maximum aux différents systèmes en place à l’Université de Neuchâtel, à savoir

  • Polyright SA pour les cartes à puce,
  • SAP pour les aspects financiers et
  • SaferPay pour la plateforme de paiement.

Une attention particulière sera apportée aux interfaces, afin qu’elles soient le plus facilement possible adaptables par les Universités disposant des mêmes solutions logicielles.

Bénéfice

Les avantages d’une solution de ce type sont multiples, allant par exemple d’un

  • gain de temps pour l’utilisateur (plus besoin d’aller chercher de l’argent au distributeur) à
  • une meilleure sécurisation du processus de chargement (plus d’argent stocké dans des bornes).

Étapes

L’environnement principal de l’application est SAP, les transactions faites par cette application étant toutes des transactions financières. L’application va s’appuyer sur AAI pour l’identification de la personne, puis sur Polyright (système de gestion des cartes) pour les informations de compte de débit, ensuite sur SaferPay (système de paiement en ligne) pour la transaction financière proprement dite.
Trois interfaces seront à dévelopées:

  1. Interface SAP-AAI
    permettra de détecter si l’utilisateur a bien un compte valable à l’Université de Neuchâtel, de remonter son person_id, nom, prénom et email. Il devra-être paramétrable pour permettre l’utilisation de celle-ci par les autres partenaires AAI.
  2. Interface SAP-Polyright
    Chaque personne ne peut disposer que d’une carte valable à la fois et ne peut avoir qu’un seul porte-monnaie électronique, associé à la personne et non à la carte. L’interface se décompose en deux parties, à savoir
    1. dans un premier temps une demande de données à Polyright, en utilisant l’email comme clé unique. Les données utiles seront le numéro de carte valide, l’identifiant de porte-monnaie électronique et le solde du porte-monnaie électronique. Ces données seront affichées comme contrôle pour l’utilisateur (solde) et comme clé de transaction (numéro de compte et de carte).
    2. La deuxième partie permet d’envoyer un ordre de crédit sur un porte-monnaie électronique, une fois la transaction financière acceptée par SaferPay ou un système similaire. Il est nécessaire ici aussi de garder une trace précise de l’état de la transaction en cas de problème.
  3. Interface SAP-SaferPay
    SaferPay utilise de nombreux états différents pour une transaction. Cela induira donc une communication importante entre les deux systèmes. Avant de fournir les informations à SaferPay, SAP crée une transaction, puis fourni directement à SaferPay les données nécessaires, comme le numéro de carte de crédit, le montant et le titulaire de la carte (qui peut différentier de l’utilisateur). Ces informations sont données par l’utilisateur via un masque de saisie. Ces informations ne seront pas stockées dans SAP, pour des raisons évidentes de confidentialité. De plus ces informations sont gardées du côté de SaferPay et accessibles via leur interface web.
    SaferPay fait ensuite les vérifications d’usage et retourne des statuts pour la transaction. Safer-Pay donne en fait un avis favorable ou non à la transaction. Dépends le statut, SAP pourra alors mettre à jour l’état de la transaction et effectuer le chargement sur Polyright.
    SaferPay effectue ensuite le transfert d’argent de compte à compte. Le traitement du fichier de compte postal sera automatisé. Chaque transaction, identifiée par sa clé, sera traitée et son statut mis à jour dans SAP. A ce moment là, la transaction sera complètement exécutée.

Une interface de contrôle est également mise en place, interface qui affiche toutes les transactions non terminées, soit parce que le montant n’a pas encore été versé, soit parce que la tran-saction a été interrompue. L’administrateur peut alors en chercher la cause et exclure la transaction de cet écran.

L’utilisation des codes sources sera à disposition des autres universités suisses (excepté ceux produits par Polyright).

Back